Promouvoir l’égalité des sexes au Bangladesh : Partenariat de Gildan avec « Room to Read » pour améliorer l’éducation et l’alphabétisation des filles | Gildan

Gildan

15 juillet 2020

Diversité et inclusion · Responsabilité

Promouvoir l’égalité des sexes au Bangladesh : Partenariat de Gildan avec « Room to Read » pour améliorer l’éducation et l’alphabétisation des filles

Dans le cadre de son engagement à renforcer les communautés, Gildan soutient l’éducation dans les régions où elle exerce ses activités, et c’est aussi un élément crucial de ses efforts dans la promotion de systèmes plus inclusifs soutenant l’égalité des sexes dans les salles de classe. Ces efforts comptent particulièrement dans l’hémisphère Sud, où les filles rencontrent plus souvent des obstacles qui limitent leur accès à l’éducation. Au Bangladesh, l’une des régions où Gildan possède des installations, il existe une nette disparité en ce qui concerne les filles et les garçons dans le système scolaire. C’est pourquoi la Société a utilisé ses ressources pour venir en aide à une initiative importante qui vise à aider les filles du Bangladesh à obtenir l’éducation dont elles ont besoin lorsqu’elles deviennent adultes.

Gildan s’est associée depuis 2017 avec Room to Read, une organisation dont l’objectif est de transformer la vie de millions d’enfants par l’éducation, en créant un monde sans analphabétisme et sans inégalité entre les sexes. Une grande partie de leur travail au Bangladesh consiste à promouvoir l’éducation des filles tout en leur enseignant des compétences en matière d’autodéfense, afin qu’elles puissent acquérir la confiance nécessaire pour suivre leur propre chemin. Gildan a versé au fil des années plus de 120 000 $ US à l’organisation, aidant ainsi près de 350 filles à accéder à l’éducation dont elles ont besoin.

En participant à ce programme, les filles de la 6e à la 12e année ont la possibilité de développer à la fois des compétences scolaires standard et des connaissances sur les obstacles plus systémiques auxquels les femmes font souvent face. Les filles reçoivent des conseils de mentors féminins locaux, ce qui leur permet de poser des questions en toute sécurité et de manière constructive, et d’en apprendre davantage sur les effets des préjugés sexistes existant dans leur communauté. Le programme cherche en outre à créer un environnement favorable à l’extérieur de la salle de classe en proposant des rencontres et des ateliers pour faire participer les parents et les autres habitants du quartier à des conversations portant sur les préjugés sexistes et la liberté d’action des femmes. Les familles en difficulté peuvent également bénéficier d’un soutien financier dans le cadre de ce programme, afin de les aider à couvrir les frais de scolarisation de leurs filles.

« Nous sommes fiers de ce partenariat et de l’impact positif qu’il produit sur la vie des filles, explique Alquimedes George, vice-président et responsable pays, Bangladesh. Pour beaucoup d’entre elles, le programme joue un rôle déterminant pour leur assurer un meilleur avenir en leur donnant les compétences nécessaires pour accéder à davantage d’occasions plus tard dans la vie. »

Cliquez ici pour en apprendre davantage au sujet de l’engagement communautaire chez Gildan.