« Depuis 2002, notre programme de développement durable a servi à orienter les activités commerciales de Gildan dans tous les domaines liés à l’intégration des pratiques environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) dans le cadre de notre stratégie d’affaires à long terme. Même si cela représente depuis longtemps une part essentielle de notre démarche, nous reconnaissons que lorsqu’il s’agit de développement durable, il n’y a pas de ligne d’arrivée, seulement un chemin continu à suivre sur lequel il y a encore beaucoup à faire. »

Peter Iliopoulos
VPE, Fiscalité, Développement Durable et Affaires Gouvernementales

Chronique d’un parcours de 20 ans

L’engagement de Gildan à l’égard des pratiques ESG remonte à bien longtemps. Découvrez les jalons et les réalisations des 20 dernières années qui ont mené à l’un des plus importants programmes ESG au monde dans l’industrie du vêtement à l’heure actuelle:

2001

Gildan lance son système Biotop exclusif au Honduras, qui traite ses eaux usées de façon tout à fait naturelle en utilisant la lumière du soleil, la gravité et des bactéries afin de renvoyer une eau propre à l’environnement.

2002

Gildan instaure son Code d’éthique pour maintenir des normes éthiques élevées dans toutes ses activités et pratiques commerciales à l’échelle mondiale. De plus, Gildan obtient sa première certification du Worldwide Responsible Accredited Production (WRAP).

2003

Gildan établit sa Politique environnementale et son Code de pratiques environnementales afin de souligner l’importance de mener ses activités de façon responsable et d’en réduire les répercussions sur l’environnement. En outre, Gildan devient à la fois la première entreprise canadienne et le premier fabricant du secteur des vêtements de sport imprimés à participer à la Fair Labor Association (FLA).

2004

Gildan obtient la certification selon la norme Oeko-TexMD Standard 100, l’une des normes les plus reconnues à l’échelle mondiale relativement aux analyses de matières nocives dans les produits textiles. Gildan lance également son système Biotop exclusif en République dominicaine et amorce un dialogue ouvert avec les ONG internationales. De plus, la Société publie son tout premier rapport de citoyenneté corporative.

2005

Gildan instaure son Code de conduite, un code des pratiques du travail qui englobe les principes établis par l’Organisation internationale du Travail (OIT), la Fair Labor Association (FLA) et d’autres organisations axées sur des pratiques commerciales et du travail appropriées.

2006

Gildan commence à effectuer des mesures et à recueillir des données sur ses émissions de gaz à effet de serre (GES).

2007

Gildan devient le premier fabricant de vêtements verticalement intégré à obtenir l’accréditation de la FLA pour son programme de conformité sociale après un examen triennal de toute sa chaîne d’approvisionnement. Gildan lance également son système de gestion environnementale.

2008

Gildan commence à rendre compte de ses répercussions liées aux facteurs ESG, en suivant les lignes directrices de la Global Reporting Initiative (GRI), et amorce sa participation au Carbon Disclosure Project (CDP) en veillant à aligner la divulgation de ses incidences environnementales sur les normes du CDP. Pour la première fois, Gildan est également reconnue comme l’une des entreprises faisant preuve de pratiques exemplaires en matière d’environnement, de société et de gouvernance (ESG) au Honduras en obtenant le sceau RSE de FUNDAHRSE. Enfin, Gildan effectue sa première analyse du cycle de vie de ses produits afin de mieux comprendre les répercussions de sa chaîne d’approvisionnement.

2009

Gildan lance son installation de production de vapeur à la biomasse pour intégrer l’énergie renouvelable à ses activités. En outre, Gildan établit un partenariat avec The Ergonomics Center de la North Carolina State University afin de mettre en place un programme d’ergonomie pour les employés du secteur manufacturier.

2010

Gildan crée sa première base de données ESG pour suivre et mesurer les résultats afin d’optimiser le rendement.

2011

Gildan commence à faire le suivi de sa consommation d’eau.

2012

Gildan fixe ses premières cibles environnementales sur une période de cinq ans. La Société fait partie du Sustainability Yearbook de RobecoSAM pour la première fois.

2013

Gildan est l’une des deux entreprises nord-américaines à être incluses dans le secteur « Textiles, vêtements et produits de luxe » de l’indice de développement durable Dow Jones.

2014

Gildan mène sa première évaluation de la pertinence afin de mieux comprendre ce qui est le plus significatif pour ses principales parties prenantes.

2015

Gildan établit sa deuxième ronde de cibles environnementales sur cinq ans.

2016

Gildan lance sa Politique sur les droits de la personne et des travailleurs pour renforcer son engagement à faire respecter les droits de la personne – tels qu’établis dans la Charte internationale des droits de l’homme des Nations Unies (ONU) – et pour démontrer les mesures qu’elle prend pour cibler, prévenir et atténuer le risque de violation des droits de la personne dans ses activités et celles de ses sous-traitants tiers.

2017

Gildan renforce ses engagements en matière d’ESG en les alignant sur les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies. L’entreprise instaure également son premier programme d’autonomisation des femmes.

2018

Gildan met en place de nouveaux systèmes d’efficacité énergétique dans ses usines textiles afin de conserver l’eau et de réduire sa consommation d’énergie. Gildan signe également le nouvel engagement pour le recrutement responsable dans l’industrie des vêtements et des chaussures élaboré par l’American Apparel & Footwear Association (AAFA) et la FLA, une initiative proactive de l’industrie visant à aborder les risques potentiels de travail forcé pour les travailleurs migrants au sein de la chaîne d’approvisionnement mondiale.

2019

Gildan est placée dans la catégorie « leadership » de la liste du CDP pour la transparence des entreprises et les mesures de lutte contre les changements climatiques. Gildan se joint également à la Business Ethics Leadership Alliance (BELA) d’Ethisphere, une communauté mondiale d’entreprises qui reconnaissent la valeur du leadership éthique et qui collaborent afin de promouvoir l’éthique et l’intégrité.

2020

Gildan est nommée l’une des 100 sociétés les mieux gérées mondialement du point de vue du développement durable par le Wall Street Journal, se classant au sixième rang parmi les 10 premières entreprises dans le sous-classement « modèle d’affaires et innovation ». En outre, Gildan élabore un plan d’aide humanitaire pour soutenir ses employés et aider les collectivités locales victimes des dommages causés par les ouragans Eta et Iota.