Surveillance pour améliorer l’entreprise

Gildan est fondée sur la conviction que le meilleur moyen de fabriquer des vêtements de qualité réside dans le fait de détenir les usines et de contrôler chaque étape du processus. Qu’il s’agisse de la filature, de l’assemblage final ou de la distribution de nos produits, notre modèle d’affaires verticalement intégré nous permet d’effectuer une surveillance sans pareil de nos activités, nous aidant ainsi à intégrer des solutions novatrices et durables dans l’ensemble de notre chaîne de valeur.

L’efficacité de l’intégration verticale

Une solide
surveillance

de notre chaîne d’approvisionnement, ce qui mène à une meilleure gestion et à un plus grand contrôle des activités.

Efficacité
accrue

grâce à l’application de processus hautement standardisés et rentables dans l’ensemble de nos activités.

Réduction des
perturbations

dans notre chaîne d’approvisionnement grâce au contrôle direct du cycle de production, que nous possédons.

Intégration verticale chez Gildan

La grande majorité du cycle de production de vêtements de Gildan fait partie de l’intégration verticale de notre entreprise et débute après l’approvisionnement en matière première pour nos vêtements. Notre principale matière première est le coton qui provient des États-Unis, où il est cultivé et récolté de façon durable et éthique. Après la sélection et l’achat du coton, celui-ci sera soumis aux quatre étapes de nos activités :

 

Grâce à une visibilité inégalée sur notre chaîne d’approvisionnement, nous pouvons mieux cerner les occasions d’optimiser notre entreprise et d’intégrer des solutions novatrices dans nos processus de niveau 1, 2 et 3. Ce modèle d’affaires unique a été l’un des principes fondamentaux de notre succès et un facteur clé du modèle à faible coût, de la stratégie de croissance à long terme et de l’engagement envers les pratiques environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) de Gildan.

Qu’est-ce que l’intégration verticale?

L’intégration verticale se produit lorsqu’une entreprise détient sa propre chaîne d’approvisionnement et en assure son fonctionnement, ce qui lui permet de contrôler directement les étapes de son cycle de production au lieu de les confier à des entrepreneurs externes ou à des installations de tiers.