12 août 2021

Employés · Responsabilité · Fabrication

Gildan se positionne en chef de file au Bangladesh

Au cours de la dernière décennie, les installations intégrées verticalement de Gildan à Dhaka, au Bangladesh, ont établi les normes de qualité dans l’industrie de la fabrication de vêtements de la région. Après avoir fait l’acquisition de l’installation locale, l’entreprise s’est rapidement lancée dans une démarche visant à la rendre conforme à ses principales normes et pratiques industrielles. Grâce aux investissements continus de Gildan et à son engagement envers l’excellence en matière de fabrication, l’installation a été transformée au cours des dernières années au moyen de systèmes et de processus de pointe. Mais le parcours ne s’arrête pas là. En 2019, Gildan a annoncé un projet d’agrandissement visant à développer un grand complexe constitué de plusieurs usines qui devrait abriter deux nouvelles grandes installations de production de textile et les activités de couture qui les accompagnent. L’agrandissement aidera à servir les marchés internationaux, à soutenir la croissance et à diversifier le réseau de fabrication de Gildan.

Afin d’en savoir plus sur le parcours qui a permis à l’installation de textile et de couture entièrement équipée de Gildan d’en arriver là où elle est aujourd’hui, nous avons rencontré Alquimedes George, vice-président et responsable pays, Bangladesh, pour qu’il nous parle de son expérience du soutien à la gestion de l’intégration de l’installation et pour discuter du rôle joué par les solides pratiques environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) de Gildan. Lisez ce qu’il avait à partager.

Pouvez-vous nous dire comment vous en êtes venu à diriger les opérations de Gildan au Bangladesh?

J’ai joint l’équipe de Gildan il y a 17 ans en tant que chef de service, assurance de la qualité pour nos activités de couture en République dominicaine. À la suite de l’agrandissement de notre centre dans les Caraïbes, j’ai été promu au poste de directeur de l’assurance de la qualité. Après avoir occupé ce poste pendant quatre ans, je suis devenu directeur de l’ingénierie et de la maintenance en République dominicaine. Grâce aux activités auxquelles j’ai été exposé en travaillant à ces postes, j’ai pu mieux comprendre les affaires et acquérir les compétences de base qui m’ont permis d’être muté à notre centre au Bangladesh en 2011 à titre de responsable de la fabrication.

Aujourd’hui, ma responsabilité est de diriger nos opérations entièrement intégrées au Bangladesh. En plus de superviser la fabrication, la distribution et l’approvisionnement en matières premières, ce poste exige que je gère également les processus de travail conformément à la réglementation gouvernementale et aux normes de Gildan.

Pouvez-vous expliquer à quoi ressemblait le processus de transition lorsque vous êtes passé des Caraïbes à notre centre situé au Bangladesh?

L’acclimatation à mon pays d’accueil a pris un certain temps. Au début, il était difficile de s’habituer à une culture et à un mode de vie complètement nouveaux. Même le contexte économique et la mentalité d’affaires au Bangladesh étaient très différents de ce à quoi j’étais habitué. Mais avec l’appui de mes collègues de Gildan, en plus de ma patience, de ma résilience et de ma volonté de m’adapter et d’évoluer, j’ai fini par considérer cet endroit comme mon deuxième chez-moi.

Pouvez-vous nous donner une idée de la façon dont d’autres fabricants fonctionnent dans la région et de la façon dont Gildan se démarque?

Pour commencer, il est important de souligner que la plupart des fabricants de la région sont beaucoup plus petits et opèrent principalement à titre de sous-traitants pour exécuter les commandes de marques internationales. Gildan se distingue par sa longue histoire et sa présence internationale dans l’industrie. En fait, nous fabriquons des vêtements depuis plus de 35 ans dans des installations que nous possédons et gérons directement, ce qui signifie que notre expertise a commencé à se bâtir bien avant celle de nombreux autres fabricants. Au fil des décennies, nous avons perfectionné nos méthodes grâce à notre contrôle direct de la chaîne d’approvisionnement, et nous avons maintenant une capacité sans précédent de fonctionner sous une surveillance étroite selon des normes internationales de premier plan, ce qui nous distingue des autres fabricants de la région. Cela nous a également permis de faire preuve de la plus grande diligence en matière d’opération responsable : nous avons fait des investissements continus au niveau du développement durable, l’innovation et l’élaboration de programmes bien établis pour assurer des normes plus élevées en matière de sécurité et de pratiques de travail.

Gildan se démarque aussi par ses pratiques environnementales, sociales et de gouvernance de premier plan couplées à un code de conduite rigoureux qui renforcent notre conformité à toutes les normes du travail locales et internationales. C’est un aspect qui peut représenter un défi pour d’autres fabricants de la région.

Comment perçoit-on Gildan à l’échelle locale?

Gildan est considéré comme un employeur de choix dans la région parce que nous sommes l’une des rares multinationales à opérer une usine de vêtements au Bangladesh. En fait, parce que nous sommes considérés comme un employeur intéressant ici, il y a souvent de longues files de chercheurs d’emploi qui attendent à l’extérieur de nos installations pour déposer leurs demandes. Bon nombre de ces chercheurs d’emploi sont motivés à se joindre à Gildan en raison de la réputation que nous avons de maintenir des pratiques de fabrication de pointe et d’opérer des installations novatrices, ainsi que d’appliquer systématiquement des normes sociales et environnementales élevées.

Quelles ont été certaines des étapes à suivre après l’acquisition pour harmoniser les installations du Bangladesh avec le code de conduite de Gildan?

L’une des choses les plus importantes que nous devions faire était de donner la formation nécessaire sur le code de conduite à tout notre personnel afin de pouvoir commencer à harmoniser ces installations avec les normes de notre entreprise et les normes établies par la Fair Labor Association (FLA), l’Organisation internationale du Travail (OIT) et la Worldwide Responsible Accredited Production (WRAP). Ces formations ont commencé en 2010, lorsque nous avons débuté nos activités au Bangladesh, et elles se poursuivent depuis.

Nous avons également dû investir dans des améliorations structurelles pour nous assurer que notre installation et ses processus et procédures de fabrication étaient conformes à notre code de conduite et aux normes internationales. Par exemple, nous avons investi plus de 1,5 million de dollars dans notre installation et ses systèmes d’extinction des incendies pour veiller à ce que notre milieu de travail demeure aussi sécuritaire que possible.

En outre, nous nous sommes également donné comme priorité d’optimiser nos installations grâce à de l’équipement à la fine pointe de la technologie qui assurera un fonctionnement durable et efficace. Au fil des ans, nous avons investi dans une usine de traitement des eaux usées, dans l’amélioration des bâtiments et dans de l’équipement de sécurité. À ce jour, ces investissements s’élèvent à environ 5 millions de dollars américains.

Pouvez-vous citer une initiative que vous avez mise en place à l’échelle locale pour renforcer l’importance de la santé et de la sécurité?

En plus des investissements continus que nous faisons pour renforcer la santé et la sécurité dans nos installations, Gildan a également mis en œuvre la campagne de la semaine de la sécurité, un événement spécial d’une semaine qui invite les employés à participer à des formations, des concours et d’autres activités. Cette campagne a pour objectif de sensibiliser les employés en leur enseignant la sécurité et en renforçant les pratiques exemplaires en milieu de travail.

Pouvez-vous nous parler du projet d’agrandissement de Gildan et de la façon dont votre équipe se prépare à accueillir les nouveaux employés?

Le projet d’agrandissement de Gildan au Bangladesh est emballant. Il permettra de quadrupler le nombre de nos employés dans la région et d’accroître considérablement notre capacité de production, ce qui améliorera notre capacité de servir les marchés européen et asiatique. Tout en nous préparant à cette croissance, nous gardons le cap sur notre priorité qui est de perfectionner les talents internes et de les promouvoir à des postes supérieurs. En outre, nous nous concentrons également sur le recrutement de nouveaux talents pour renforcer nos équipes. Nous sommes actuellement en train de mettre en œuvre plusieurs initiatives de développement organisationnel pour renforcer notre position en tant qu’employeur de choix. Notre objectif est notamment de faire en sorte que notre nouvel effectif soit en mesure de travailler dans un établissement hautement efficace et à la fine pointe de la technologie, doté des normes les plus élevées en matière d’éthique, de sécurité et de travail.

Comment Gildan contribue-t-elle à la collectivité locale?

Depuis 2017, Gildan s’est engagée dans un partenariat actif avec Room to Read, un organisme voué à créer des retombées positives par l’alphabétisation et l’éducation. Gildan a notamment investi dans son programme d’éducation des filles, dont l’objectif est de changer la vie des filles au Bangladesh grâce à une meilleure éducation qui vise à éliminer les obstacles liés au genre. En 2019, nous avons été en mesure de contribuer à la prestation de ce programme pour 173 filles, et nous sommes impatients de collaborer de nouveau avec Room to Read pour continuer à appuyer l’égalité des sexes dans nos collectivités. En outre, nous sommes également à la recherche de nouveaux organismes avec lesquels nous pourrions établir des partenariats afin d’accroître notre soutien aux femmes dans la collectivité en investissant dans leur perfectionnement personnel et professionnel.

Nous aidons aussi nos communautés en investissant dans de nouvelles infrastructures dans les régions avoisinantes. Par exemple, dans le cadre de notre nouveau projet d’agrandissement, nous avons investi environ 150 000 $ dans la construction d’une nouvelle route pour la communauté située juste au nord de notre projet.

Qu’est-ce qui est le plus gratifiant dans le fait de travailler à ces projets au Bangladesh?

La chose la plus gratifiante pour moi a été de voir ce centre prendre de l’expansion au fil des ans et de constater comment il nous a permis d’apporter de merveilleux milieux de travail à la collectivité. C’est très gratifiant de voir le sourire sur le visage de nos employés lorsque je me promène dans nos installations, et je suis fier du dévouement de Gildan à mener ses activités selon des normes d’excellence et à offrir des milieux de travail sécuritaires, sains et habilitants.