27 septembre 2006

Financial

Les Vêtements de Sport Gildan révise ses prévisions relatives au bénéfice pour le quatrième trimestre et présente ses prévisions pour l’exercice 2007

Montréal, le mercredi 27 septembre 2006 – Les Vêtements de Sport Gildan Inc. (TSX et NYSE : GIL) a révisé ses prévisions aujourd’hui relativement au bénéfice pour le quatrième trimestre de l’exercice 2006, pour tenir compte d’une charge de restructuration résultant de la fermeture, annoncée aujourd’hui, de son usine de textile établie à Valleyfield (Québec), et de la perte de valeur de ses actifs de textile et de fabrication connexes restants au Canada. La Société a également divulgué ses prévisions relatives au bénéfice pour l’exercice 2007.

Quatrième trimestre de l’exercice 2006

Voici les faits saillants des prévisions relatives au BPA de la Société :

1. Compte non tenu de la charge de restructuration, la Société continue de maintenir sa plus récente prévision du BPA dilué pour le quatrième trimestre d’environ 0,58 $ US, en hausse de 23,4 % par rapport au BPA de 0,47 $ US au quatrième trimestre de l’exercice 2005, compte non tenu du gain de 0,01 $ US par action constaté à la cession d’actifs détenus pour la vente.

2. La Société s’attend toujours à ce que l’acquisition de Kentucky Derby Hosiery n’ait aucun effet d’accroissement ni de dilution sur son BPA au quatrième trimestre de l’exercice 2006.

3. La Société constatera une charge de restructuration d’environ 0,28 $ US par action au cours du quatrième trimestre de l’exercice 2006 en prévision de la fermeture de son usine de textile de Valleyfield et de la perte de valeur de ses actifs de textile et de fabrication connexes restants au Canada. Conformément à la structure fiscale de la Société, il n’existe aucun avantage fiscal relativement à cette charge de restructuration. Une tranche d’environ 0,24 $ US par action de la charge sera autre qu’en espèces, alors que la tranche restante de 0,04 $ US par action reflète les indemnités de licenciement en espèces associées à la fermeture de l’usine de Valleyfield. Compte tenu de la charge de restructuration, la Société prévoit un BPA dilué pour le quatrième trimestre de l’exercice 2006 d’environ 0,30 $ US, ainsi qu’un BPA pour l’exercice 2006 complet de 1,79 $ US. La Société continuera d’évaluer la viabilité à long terme et la compétitivité globale de l’ensemble de ses usines de fabrication restantes au Canada.

4. L’incidence économique de la rationalisation des activités de fabrication de Kentucky Derby Hosiery en Caroline du Nord et en Virginie sera reflétée dans la comptabilisation du prix d’achat relatif à l’acquisition, et elle ne devrait pas avoir une incidence importante sur le bénéfice d’exploitation, ni au cours de l’exercice 2006 ni au cours de l’exercice 2007.

Exercice 2007

Compte non tenu de l’incidence de l’acquisition de Kentucky Derby Hosiery, la Société communique ses prévisions initiales relatives au BPA pour l’exercice 2007, lequel s’élèverait à environ 2,50 $ US, en hausse de 21 % par rapport aux prévisions de la Société de 2,07 $ US à l’exercice 2006 avant la charge de restructuration constatée au cours de l’exercice à l’étude. La Société a noté que ses prévisions pour l’exercice 2007 ne tiennent pas compte, pour le moment, de l’incidence de sa récente acquisition de Kentucky Derby Hosiery. Les plans d’intégration de l’acquisition progressent bien, y compris la rationalisation des activités de fabrication et de distribution de Kentucky Derby; Gildan demeure confiante qu’elle atteindra son objectif de croissance de 0,30 $ US par action une fois le processus d’intégration achevé au cours de l’exercice 2008. Cependant, Gildan n’a pas suffisamment de visibilité financière pour prédire le montant de la hausse qui sera réalisée au cours de l’exercice 2007. Dans le cadre de son processus d’intégration de l’acquisition, la Société veille à la mise en place de contrôles financiers et de méthodes de divulgation de renseignements pour Kentucky Derby Hosiery, facteurs qui permettront à Gildan de prévoir et de suivre l’évolution des résultats d’exploitation de l’entreprise acquise et ce, avec le même niveau de confiance qu’elle éprouve pour ses opérations existantes. La Société prévoit être en mesure de réviser ses prévisions relatives au BPA pour l’exercice 2007 afin d’inclure l’incidence de l’acquisition de Kentucky Derby Hosiery lorsqu’elle annoncera ses résultats pour l’exercice 2006, le 7 décembre 2006.

L’augmentation prévue du BPA dilué au cours de l’exercice 2007 reflète des volumes de ventes unitaires plus élevés et l’incidence de réductions de frais de fabrication, principalement en raison de l’accroissement des activités de l’usine de textile de la République dominicaine. Ces facteurs positifs sont contrebalancés en partie par des coûts élevés du coton, des prix de vente moins élevés, et des frais de vente et frais généraux et administratifs plus élevés, ainsi qu’un amortissement accru.

En plus de la hausse de la charge d’amortissement découlant d’investissements récents d’envergure dans des projets d’expansion de la capacité, les prévisions de la Société relatives au BPA de 2,50 $ US tiennent également compte d’un ajustement à la moins-value au cours de l’exercice 2007 de 0,06 $ US par action principalement pour refléter la variation dans la durée de vie hypothétique des actifs de textile et de fabrication connexes restants au Canada de la Société. Les prévisions initiales pour l’exercice 2007 supposent que les volumes unitaires augmenteront d’environ 16 %, compte non tenu des chaussettes athlétiques, et que les prix de vente diminueront d’environ 1 % en moyenne pour l’exercice. La stratégie de la Société consistera à établir ses prix de façon agressive afin de stimuler la croissance soutenue des volumes et l’élargissement de sa part de marché tant dans le marché de gros que le marché de détail. En outre, la Société cherchera à maximiser la réalisation de l’augmentation de la valeur dérivée de l’acquisition de Kentucky Derby Hosiery au cours de l’exercice 2007, tout en reconnaissant que l’élément moteur de tels avantages sera l’accroissement des activités de l’usine ultramoderne de fabrication de chaussettes établie au Honduras, usine qui sera achevée au cours de l’exercice 2008.

Profil

Gildan est une société à intégration verticale du secteur de la confection et de la commercialisation de vêtements de sport de qualité de marque. La Société est le premier fournisseur de vêtements sport destinés au marché de la distribution de gros des vêtements de sport imprimés aux États-Unis et au Canada et également un fournisseur important pour ce même marché en Europe. La Société vend des t-shirts, des chandails sport et des chandails molletonnés non imprimés en grandes quantités à des grossistes de détail, vêtements qui sont par la suite ornés de motifs ou de logos par des imprimeurs. Les consommateurs sont ceux qui, ultimement, achètent les produits qui portent l’étiquette Gildan lors d’événements sportifs, de spectacles ou d’événements professionnels, ainsi que dans les destinations de voyage et de tourisme. Les produits de Gildan sont également utilisés en guise d’uniformes de travail ainsi que pour d’autres fonctions semblables afin de véhiculer une identité individuelle, de groupe ou d’équipe. En plus de veiller à sa croissance continue dans le marché de gros, Gildan met en œuvre actuellement une nouvelle initiative de croissance importante visant à vendre des chaussettes athlétiques, des sous-vêtements et des vêtements sport à des détaillants du marché de masse en Amérique du Nord.

Certains énoncés contenus dans le présent communiqué peuvent constituer des énoncés prospectifs au sens de la loi intitulée Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis et des lois et de la réglementation sur les valeurs mobilières du Canada. De tels énoncés prospectifs supposent des hypothèses et des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs qui comprennent, notamment, des facteurs économiques généraux tels les taux de change, le prix des marchandises et d’autres facteurs sur lesquels la Société n’a aucun contrôle; l’incidence de la conjoncture économique, les tendances du secteur et d’autres facteurs externes ou d’ordre politique pouvant toucher les pays où la Société mène ses activités; l’intensité de la concurrence; des changements aux lois et règlements régissant l’environnement, les taxes et les impôts, le commerce et à d’autres lois et règlements; l’habileté de la Société à mettre en œuvre ses stratégies et ses plans, ainsi qu’à mener à terme avec succès l’intégration de ses acquisitions; la demande changeante des clients pour les produits de la Société et sa capacité à maintenir des relations avec la clientèle et croître ses activités; la nature saisonnière de ses activités; sa capacité d’attirer et de fidéliser les employés clés; les changements aux conventions comptables; et l’interruption des activités de fabrication et de distribution en raison de conditions météorologiques, de catastrophes naturelles et d’autres événements imprévisibles pouvant faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats futurs qui sont indiqués ou suggérés dans ces énoncés. Le lecteur est avisé de ne pas se fier outre mesure à ces énoncés prospectifs, qui ne sont formulés qu’en date du présent communiqué de presse. Nous vous invitons à consulter les documents déposés par la Société auprès des autorités canadiennes en valeurs mobilières et de la Securities and Exchange Commission des États-Unis pour connaître les autres facteurs susceptibles d’influer sur les résultats futurs de la Société.

Le présent communiqué comporte des références à certaines mesures financières non conformes aux PCGR, telles que le bénéfice par action avant la charge de restructuration et le bénéfice par action compte non tenu du gain constaté à la cession d’actifs détenus pour la vente. La Société utilise et présente certaines mesures financières non conformes aux PCGR parce qu’elle croit que celles-ci procurent des informations importantes sur la performance et les résultats d’exploitation de la Société. Cependant, les investisseurs doivent savoir que ces mesures financières non conformes aux PCGR n’ont pas de sens normalisé prescrit par les PCGR et qu’elles peuvent ne pas être comparables à des mesures similaires présentées par d’autres sociétés. Elles ne devraient donc pas être considérées isolément.

- 30 -

Relations avec les investisseurs :

Sophie Argiriou

Vice-présidente, communications avec les investisseurs

(514) 343-8815