6 février 2002

Financial

Les Vêtements de sport Gildan annonce ses résultats du premier trimestre

Montréal, le 6 février 2002 --- Les Vêtements de sport Gildan inc. (NYSE : GIL ; TSE : GIL.A) a annoncé aujourd’hui ses résultats du premier trimestre terminé le 30 décembre 2001.

Gildan a enregistré un chiffre d’affaires de 88,3 millions de dollars, en hausse de 2,6 % par rapport à 86,1 millions de dollars au premier trimestre de l’exercice 2001. Le bénéfice net du trimestre s’établit à 2,8 millions de dollars ou 0,10 $ par action après dilution, comparativement à 7,7 millions de dollars ou 0,26 $ par action l’an dernier. Le bénéfice de l’exercice précédent ne tient pas compte de la charge de 2,9 millions de dollars après impôts, ou 0,10 $ par action, relative à la fermeture et à la relocalisation du centre de distribution américain de la Société, anciennement à Miami.

Les résultats du premier trimestre ont été supérieurs aux prévisions de la Société, de même qu’aux estimations générales des analystes, et ce, grâce à des ventes légèrement plus fortes que prévu, ainsi qu’à des frais d’intérêts moins élevés résultant d’un plus faible niveau d’endettement au cours du trimestre.

Le nombre moyen dilué d’actions en circulation au premier trimestre 2002 s’est chiffré à 29,1 millions contre 29,2 millions au premier trimestre de l’exercice précédent. Pour les deux années, le nombre dilué d’actions a été calculé suivant la méthode des actions non émises.

Au premier trimestre, qui correspond à la saison la moins active de l’année pour la vente de vêtements sport, les conditions générales du marché sont demeurées défavorables, quoique conformes aux attentes de la Société. Selon le rapport publié par la division S.T.A.R.S. d’ACNielsen Market Decisions, le nombre de T-shirts vendus par les distributeurs aux ateliers de sérigraphie au cours du trimestre terminé en décembre a été équivalent à celui de l’année précédente, malgré de fortes ventes durant la première moitié d’octobre. De même, les ventes de chandails en coton ouaté ont été comparables à celles de l’année antérieure, tandis que les ventes unitaires de polos ont chuté de 18,0 % au cours du trimestre. Les stocks des distributeurs ont continué d’être en baisse marquée par rapport à l’année précédente.

Malgré cette conjoncture difficile de l’industrie, Gildan a augmenté ses ventes unitaires de 4,3 % au premier trimestre comparativement à la même période l’an dernier, grâce à la pénétration soutenue de ses plus récentes gammes de produits. Les chandails de coton ouaté et les polos ont compté ensemble pour 22,6 % des ventes nettes du trimestre, comparativement à 7,9 % des ventes un an plus tôt. Cependant, l’impact positif sur le bénéfice de la hausse des ventes unitaires et d’un mix de produits plus favorable a été plus que compensé par la réduction de la marge brute en regard de l’année précédente, ainsi que par l’accroissement des frais de vente et d’administration, de l’amortissement et des frais d’intérêts.

La marge brute s’est établie à 27,0 % au premier trimestre 2002 contre 29,2 % au premier trimestre de l’exercice précédent. Ce recul est imputable au prix plus élevé du coton, alors que les produits vendus au premier trimestre provenaient des stocks fabriqués avec du coton plus cher, acheté avant le début de l’exercice 2002. Gildan prévoit être en mesure de profiter pleinement de la réduction actuelle du prix du coton d’ici le début du troisième trimestre.
 
La Société a absorbé des liquidités de 8,5 millions de dollars au cours du trimestre, déduction faite des dépenses en immobilisations, comparativement à 33,0 millions de dollars au premier trimestre de l’exercice précédent. Le premier trimestre donne généralement lieu à des décaissements alors que la Société augmente son fonds de roulement en prévision de la saison de pointe du troisième trimestre. Au premier trimestre, la Société s’est servi des fonds autogénérés et des recouvrements de débiteurs, de même que des montants disponibles sur ses marges de crédit, pour financer l’accroissement saisonnier des stocks, les paiements en espèces afférents aux provisions pour charges spéciales enregistrées à la fin de l’exercice 2001, ainsi que les dépenses en immobilisations. L’augmentation saisonnière des stocks au premier trimestre a été sensiblement moins forte qu’au premier trimestre de l’exercice précédent, à 25,4 millions de dollars contre 50,0 millions de dollars, alors que la Société gère prudemment ses niveaux de production en fonction de la demande anticipée, avec l’objectif de réduire considérablement ses stocks au cours du deuxième semestre de l’exercice. La Société a également réalisé des progrès notables en ce qui a trait à son objectif de réduire le délai moyen de recouvrement des débiteurs, qui est passé à 76 jours à la fin du trimestre, comparativement à 92 jours à la fin de l’exercice 2001.

À la fin du trimestre, le solde impayé du crédit bancaire de la Société se chiffrait à 43,6 millions de dollars contre 35,1 millions de dollars au 30 septembre 2001. La majeure partie de la facilité de crédit bancaire de 145 millions de dollars de la Société était inutilisée à la fin du trimestre et la Société dispose de liquidités amplement suffisantes pour financer ses besoins de fonds de roulement saisonnier et ses dépenses en immobilisations prévisibles.

Bien qu’il soit difficile d’anticiper l’ampleur de la demande au cours de la période de pointe du troisième trimestre, la Société demeure à l’aise avec les prévisions de bénéfice déjà annoncées de 1,80 $ à 2,00 $ par action même si la demande globale dans le marché n’augmente pas. La Société s’est également engagée à poursuivre ses objectifs de générer des liquidités nettes sur l’ensemble de l’exercice, déduction faite des dépenses en immobilisations, et d’abaisser son ratio
« endettement total /total des capitaux investis » sous la barre des 35 % d’ici la fin de l’exercice courant.

Nous croyons que notre premier trimestre nous a remis sur la bonne voie pour retrouver notre élan de croissance, a commenté le président du conseil et chef de la direction de Gildan, H. Greg Chamandy. Du côté de la commercialisation, nous avons maintenu notre position de chef de file du marché des T-shirts 100 % coton. Nous continuons d’élargir notre bassin de clients et de distributeurs et nous sommes parvenus à accentuer la pénétration de nos plus récentes gammes de produits. Nous poursuivons également notre expansion en Europe. Parallèlement, les importants projets d’investissement que nous avons entrepris progressent bien, notamment la modernisation de notre usine de filature de Long Sault -et le démarrage de notre usine de textile intégrée, de classe mondiale, au Honduras. Ces projets vont nous permettre de réduire à nouveau nos coûts de façon substantielle à compter de la fin du présent exercice. En plus d’atteindre nos objectifs pour l’exercice 2002, nous sommes bien positionnés pour réaliser notre objectif de croissance des ventes et du bénéfice de 20 % au minimum en 2003, de même que pour tirer avantage de tout éventuel redressement des conditions générales du marché.

Les Vêtements de sport Gildan inc. est une entreprise à intégration verticale du secteur de la confection et de la commercialisation de vêtements sport de qualité supérieure, destinés principalement au segment de la distribution de vêtements sport imprimés des marchés canadien, américain, européen et autres marchés internationaux. La Société confectionne et vend des T-shirts 100 % coton et 50 % coton/50 % polyester, des polos de golf et des chandails de coton ouaté de qualité supérieure, offerts dans une variété d’épaisseurs, de tailles, de couleurs et de styles. Gildan vend ses produits non imprimés : ils sont par la suite ornés de motifs ou de logos avant d’être revendus aux consommateurs.

Au 31 janvier 2002, 22 181 988 actions à droit de vote subalterne de catégorie A et 6 094 000
 
actions à droit de vote multiple de catégorie B étaient émises et en circulation, de pair avec 2 108 696 options d’achat d’actions.

(Sauf avis contraire, tous les montants sont exprimés en dollars canadiens.)

Certains énoncés contenus dans ce communiqué de presse peuvent constituer des « énoncés prévisionnels » (Forward Looking Statement) au sens de la U.S. Private Securities Litigation Reform Act de 1995. De tels énoncés prévisionnels impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs pouvant faire en sorte que les résultats futurs réels diffèrent sensiblement de ceux indiqués ou suggérés dans ces énoncés. Nous vous invitons à consulter les documents déposés par la Société auprès des autorités canadiennes en valeurs mobilières et de la Securities and Exchange Commission des États-Unis pour connaître les facteurs susceptibles d’affecter les résultats futurs de la Société.

INFORMATION À L’INTENTION DES ACTIONNAIRES :

Les Vêtements de sport Gildan inc. tiendra une conférence téléphonique afin de présenter ses résultats aujourd’hui à 17 h (heure normale de l’Est), ce 6 février 2002. Les personnes intéressées sont priées d’appeler au (888) 873-1943. Il est également possible d’assister à la conférence téléphonique par l’intermédiaire d’un site de télédiffusion en direct aux adresses suivantes : www.newswire.ca 

Si vous êtes dans l’impossibilité d’y participer, vous pourrez avoir accès à un enregistrement. Vous n’avez qu’à téléphoner au 1-800-558-5253 et à entrer le code 20262544 sur votre clavier téléphonique. Cet enregistrement sera accessible du mercredi 6 février, à compter de 19 h jusqu’au mercredi 13 février, à 23 h.
 

Relations avec les investisseurs :

Sophie Argiriou

Vice-présidente, communications avec les investisseurs

(514) 343-8815

Relations avec les médias :

Geneviève Gosselin

Directrice, communications mondiales et marketing d’entreprise

(514) 343-8814