4 décembre 2003

Fabrication

Les Vêtements de Sport Gildan prévoit construire une nouvelle usine de fabrication intégrée à l'étranger

Montréal, le jeudi 4 décembre 2003 - Les Vêtements de Sport Gildan inc. (NYSE : GIL; TSX : GIL.A) a annoncé aujourd'hui qu'elle a acheté un terrain de 18 millions de pieds carrés en République Dominicaine où elle prévoit construire une usine ultramoderne de tricot, de blanchiment et de coupe. Le terrain acheté en République Dominicaine est assez grand pour répondre à des besoins d'expansion additionnels de la capacité de production. Gildan annonce également que les travaux de couture relatifs aux tissus fabriqués en République Dominicaine seront effectués tant dans ce pays qu'à Haïti, où Gildan exploite déjà une usine de couture intégrée et a établi des relations avec des entrepreneurs externes.

En misant sur le modèle de l'usine récemment construite à Rio Nance, au Honduras, et sur l'expérience acquise à cet endroit, Gildan prévoit achever la construction de sa première usine en République Dominicaine dans les douze prochains mois et l'amener à sa pleine capacité de production d'ici 24 à 30 mois. La taille de la nouvelle usine de textile en République Dominicaine sera comparable à l'usine de Rio Nance, et les installations de fabrication intégrées en République Dominicaine et à Haïti suivront le modèle qui a fait le succès des installations intégrées de fabrication de textile et de couture de Gildan au Honduras. Les coûts d'investissement reliés à la construction de l'usine de la République Dominicaine sont estimés à environ 60 M$ US, les dépenses devant être effectuées principalement en 2004 et en 2005.

De plus, Gildan prévoit agrandir de nouveau ses installations de fabrication du Honduras au cours de l'exercice 2004, pour accroître la capacité de production de son usine de Rio Nance, en plus d'ouvrir une nouvelle usine de couture au Nicaragua, dont la gestion sera intégrée à celle des installations régionales du Honduras. Les coûts d'investissement reliés à ces projets devraient être d'environ 15 M$ US. Le nouvel agrandissement qui sera réalisé à Rio Nance renforcera la position de cette usine, qui est, selon Gildan, l'usine de textile à faibles coûts la plus grande et la plus efficace au monde.

La Société s'attend à ce que la nouvelle capacité de production en République Dominicaine et à Haïti, ainsi qu'au Honduras et au Nicaragua, serve principalement à soutenir la croissance prévue des ventes pour les produits et les réseaux de distribution existants et à rationaliser et simplifier sa capacité de production globale ainsi que la structure de ses coûts de fabrication, afin que ses usines étrangères se concentrent sur la fabrication de produits à volumes élevés dont le cycle de production est plus long, alors que ses usines canadiennes de textile se consacreront à des gammes de produits à bas volumes, plus spécialisées.

Gildan prévoit que la croissance prévue des ventes de ses produits existants, dans ses marchés géographiques actuels et au moyen de ses principaux réseaux de distribution actuels, entraînera une augmentation des volumes unitaires au cours des cinq prochains exercices dépassant les 35 millions de douzaines par année, soit une hausse de plus de 50 % par rapport aux chiffres de 2003. Pendant cette période, la Société mettra principalement l'accent sur l'atteinte des objectifs de parts de marché et sur l'optimisation de la structure de ses coûts dans le marché de gros des vêtements de sport imprimés. Parmi les opportunités de croissance additionnelle envisagées dans ce marché, la Société compte tirer davantage profit de ses installations en République Dominicaine et à Haïti pour soutenir la pénétration de nouveaux marchés géographiques, et développer davantage les programmes de marque privée pour des marques de vêtements de sport imprimés, ce qu'elle a déjà commencé à faire sur une base opportuniste.

À mesure que Gildan continuera d'augmenter sa capacité de manière importante, après la construction de sa première usine en République Dominicaine, elle croit que le fait de se lancer sur le marché de détail comme complément aux marchés de gros, constituera la stratégie à long terme la plus intéressante pouvant lui permettre de tirer parti des forces et compétences qu'elle possède déjà en matière de fabrication, d'assurer sa croissance continue à long terme et son développement stratégique, et en bout de ligne, de créer une valeur maximale pour ses actionnaires. Compte tenu que la marque Gildan occupe une position de premier plan dans le réseau de grossistes, les consommateurs connaissent bien ses produits et apprécient leur qualité, ce qui fournit à Gildan une assise solide lui permettant d'établir une marque que les consommateurs reconnaîtront sur le marché de détail. Au cours des cinq prochaines années, Gildan prévoit gérer de façon prudente et progressive son entrée sur le marché de détail en tenant compte de la capacité de production dont elle dispose et en se dotant d'une base solide qui lui permettra de réaliser une importante pénétration des marchés à long terme. En 2004, Gildan peaufinera ses plans détaillés de commercialisation pour le marché de détail, avec comme objectif de faire son entrée sur le marché de détail des vêtements de sport en 2005.

La Société croit que ses plans pour accroître sa pénétration dans le marché des vêtements de sport imprimés, combinés à ses réductions de coûts résultant de l'augmentation de sa production à l'étranger, lui permettront d'atteindre son objectif de croissance du bénéfice par action de 15% par année au cours des cinq prochaines années. Gildan prévoit réaliser des réductions additionnelles de coûts qui devraient progressivement atteindre 100 M$ US par année après cinq ans. L'entrée initiale prévue dans le marché de détail ne devrait pas avoir d'impact significatif sur les résultats financiers au cours de cette période.

Gildan croit que les dépenses d'investissement nécessaires pour soutenir ses plans de fabrication et sa stratégie de croissance soutenue continueront d'être financées en totalité par les flux de trésorerie autogénérés. Par conséquent, après avoir étudié la possibilité de verser un dividende, la direction et le conseil d'administration ont conclu que Gildan devait continuer de conserver ses réserves de trésorerie et sa capacité d'emprunt actuelles afin de maximiser sa souplesse financière pour être en mesure de poursuivre des opportunités de croissance stratégique dans l'avenir. Gildan prévoit aussi améliorer sa rentabilité en remboursant ses billets garantis de 70 M$ US venant à échéance au cours des quatre prochains exercices. Le coût de ces billets est élevé compte tenu de la faiblesse actuelle des taux d'intérêt. Gildan continuera de réévaluer le bien-fondé du versement d'un dividende sur une base annuelle, à mesure que ses plans stratégiques se développeront.

Profil

Les Vêtements de Sport Gildan inc. est une entreprise publique à intégration verticale du secteur de la confection et de la commercialisation de vêtements de sport de base de qualité supérieure, destinés principalement au secteur du commerce de gros de vêtements de sport imprimés, sur les marchés canadien, américain et européen. La Société confectionne et vend des T-shirts, des chandails sport et des chandails de coton molletonné 100 % coton ou 50 % coton/50 % polyester de qualité supérieure, offerts dans une variété d'épaisseurs, de tailles, de couleurs et de styles. La Société vend ses produits non imprimés qui sont par la suite ornés de motifs ou de logos avant d'être revendus aux consommateurs. Gildan compte plus de 9 000 employés à temps plein.

(Sauf avis contraire, tous les montants sont exprimés en dollars canadiens.)

Certains énoncés contenus dans le présent communiqué peuvent constituer des énoncés
 
prospectifs (forward-looking statements) au sens du Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis. De tels énoncés prospectifs impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs pouvant faire en sorte que les résultats futurs réels diffèrent sensiblement de ceux qui sont indiqués ou suggérés dans ces énoncés. Nous vous invitons à consulter les documents que la Société a déposés auprès des autorités canadiennes en valeurs mobilières et de la Securities and Exchange Commission des États-Unis pour connaître les facteurs susceptibles d'affecter les résultats futurs de la Société.
 

Relations avec les investisseurs :

Sophie Argiriou

Vice-présidente, communications avec les investisseurs

(514) 343-8815

Relations avec les médias :

Geneviève Gosselin

Directrice, communications mondiales et marketing d’entreprise

(514) 343-8814