Déclaration de transparence de la loi sur l'esclavage moderne | Gildan

Gildan

Transparence de la chaîne d'approvisionnement

Déclaration de 2020 sur l’esclavage moderne et la traite de personnes

Introduction

La Loi californienne sur la transparence des chaînes d’approvisionnement de 2010 et la Loi britannique sur l’esclavage moderne de 2015 exigent que certains détaillants et fabricants de biens fassent preuve de transparence quant aux efforts qu’ils déploient pour cibler et abolir l’esclavage moderne et la traite de personnes au sein de leurs chaînes d’approvisionnement et de leurs propres activités commerciales.

Gildan s’est engagée à maintenir des normes éthiques élevées dans toutes ses activités et pratiques commerciales à l’échelle mondiale, et par conséquent, ne tolère aucune forme d’esclavage moderne ou de traite de personnes. Nous adhérons à notre propre Code de conduite, qui repose sur les conventions de l’Organisation internationale du travail (OIT), ainsi qu’aux codes établis par la Fair Labor Association (« FLA ») et l’organisation Worldwide Responsible Accredited Production (« WRAP »), qui comprennent tous des dispositions strictes concernant le travail forcé et le travail des enfants, comme la traite de personnes et l’esclavage.

Cet engagement est également démontré par le fait qu’en 2007, Gildan est devenue le premier fabricant de vêtements verticalement intégré à faire accréditer son programme de conformité sociale par la FLA. En 2019, le programme de conformité sociale de l’entreprise a été de nouveau accrédité après qu’elle a démontré qu’elle maintenait les politiques et les pratiques nécessaires pour se conformer aux pratiques de travail équitables dans sa chaîne d’approvisionnement mondiale. De plus, depuis 2013, Gildan est incluse dans l’indice de développement durable Dow Jones. L’examen annuel de l’indice est fondé sur une analyse approfondie qui aborde, entre autres, des questions liées aux normes en matière de chaîne d’approvisionnement, aux droits de la personne et aux pratiques de travail.

En octobre 2018, Gildan s’est jointe à l’Engagement pour le recrutement responsable dans l’industrie, créé en collaboration avec l’American Apparel & Footwear Association et la FLA. Il s’agit d’une initiative proactive de l’industrie visant à réduire les risques potentiels de travail forcé pour les travailleurs migrants au sein de la chaîne d’approvisionnement mondiale. Les signataires de cet engagement doivent s’assurer qu’aucun travailleur ne paie pour son emploi, et que les travailleurs conservent le contrôle de leurs documents de voyage et disposent d’une liberté totale de déplacement. De plus, tous les travailleurs doivent être informés des conditions de base de leur emploi avant de quitter leur pays d’origine.

Nos activités commerciales et notre chaîne d’approvisionnement

Gildan possède et opère des installations de production à grand volume et verticalement intégrées, qui sont principalement situées en Amérique centrale, dans le bassin des Caraïbes, en Amérique du Nord et au Bangladesh. Ces installations sont stratégiquement situées afin de répondre efficacement aux besoins en réapprovisionnement rapide des clients de l’entreprise. Comptant plus de 45 000 employés directs à l’échelle mondiale, Gildan est engagée à mettre en place des pratiques de premier plan en matière de main-d’œuvre et d’environnement dans toute la chaîne d’approvisionnement de l’entreprise conformément à son programme de responsabilité sociale d’entreprise intégré dans la stratégie d’affaires à long terme de l’entreprise.

Gildan possède et opère des installations de production à grand volume et verticalement intégrées, qui sont principalement situées en Amérique centrale, dans le bassin des Caraïbes, en Amérique du Nord et au Bangladesh. Ces installations sont stratégiquement situées afin de répondre efficacement aux besoins en réapprovisionnement rapide des clients de l’entreprise. Comptant plus de 45 000 employés directs à l’échelle mondiale, Gildan est engagée à mettre en place des pratiques de premier plan en matière de main-d’œuvre et d’environnement dans toute la chaîne d’approvisionnement de l’entreprise conformément à son programme de responsabilité sociale d’entreprise intégré dans la stratégie d’affaires à long terme de l’entreprise.

Nos politiques visant l’esclavage et la traite de personnes

Notre Code d’éthique exhaustif, qui s’adresse à tous les groupes et qui s’applique à tous les directeurs, administrateurs et employés de Gildan à l’échelle mondiale, établit les normes d’intégrité de l’entreprise et ses attentes en matière de comportement éthique. En plus de réaffirmer notre engagement envers les pratiques équitables en milieu de travail, il sert de cadre pour les activités et pratiques commerciales de l’entreprise dans le monde, ainsi que de guide aux employés pour les aider à prendre des décisions qui respectent les valeurs fondamentales et les principes de base de Gildan.

En plus de son Code d’éthique, Gildan a aussi mis en œuvre un Code de conduite qui énonce sa position relativement à un grand éventail de pratiques de travail et qui encadre les activités dans toutes ses installations. Notre Code de conduite cite explicitement que l’entreprise et ses partenaires commerciaux n’auront pas recours au travail forcé, y compris le travail en milieu carcéral, le travail en servitude, le travail servile ou toute autre forme de travail forcé.

De plus, les normes de travail décrites dans notre Code de conduite sont appuyées par des procédures précises et des exigences pratiques qui sont expliquées dans le Guide sur la conformité durable en matière sociale de Gildan, qui est fourni à tous nos sous-traitants de fabrication. Ce guide considère le travail forcé et la traite de personnes comme des questions de tolérance zéro.

Enfin, notre Politique de dénonciation encourage nos employés et nos parties prenantes externes, y compris les employés des sous-traitants de fabrication, à signaler toute inconduite réelle ou présumée, ce qui s’étend aux préoccupations relatives aux violations des droits de la personne comme l’esclavage et la traite de personnes. Tous les signalements reçus par l’entremise des diverses voies de communication à la disposition de nos employés, y compris notre ligne d’assistance en matière d’éthique et de conformité, sont soumis à des enquêtes exhaustives, et des mesures correctives appropriées sont entreprises.

Vérification de la chaîne d’approvisionnement des produits afin d’évaluer et de gérer les risques de traite de personnes et d’esclavage

Gildan est engagée à s’approvisionner en produits et en matières premières auprès de fournisseurs qui adoptent des pratiques responsables. L’entreprise détermine et évalue les risques potentiels associés à sa chaîne d’approvisionnement en réalisant une vérification préalable des partenaires commerciaux potentiels avant de conclure toute entente d’approvisionnement. Une telle évaluation prend d’abord en considération les risques inhérents et potentiels en fonction du type d’industrie et de l’emplacement géographique et comprend, au besoin, des questionnaires et des vérifications sur place. Dans certains cas, Gildan confiera à un fournisseur tiers de services de vérification le mandat de réaliser ces vérifications en son nom.

Gildan est engagée à s’approvisionner en produits et en matières premières auprès de fournisseurs qui adoptent des pratiques responsables. L’entreprise détermine et évalue les risques potentiels associés à sa chaîne d’approvisionnement en réalisant une vérification préalable des partenaires commerciaux potentiels avant de conclure toute entente d’approvisionnement. Une telle évaluation prend d’abord en considération les risques inhérents et potentiels en fonction du type d’industrie et de l’emplacement géographique et comprend, au besoin, des questionnaires et des vérifications sur place. Dans certains cas, Gildan confiera à un fournisseur tiers de services de vérification le mandat de réaliser ces vérifications en son nom.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur notre processus de vérification préalable à l’égard des fournisseurs, veuillez consulter la page 67 de notre rapport d’ESG Responsabilité authentique 2019.

Vérifications pour évaluer la conformité des fournisseurs aux normes de l’entreprise en matière de traite de personnes et d’esclavage dans les chaînes d’approvisionnement

Afin d’assurer le respect de notre Code de conduite, nous réalisons des vérifications internes indépendantes et des vérifications par des tiers sur les conditions de travail dans nos installations et dans celles des sous-traitants qui fabriquent nos produits. La plupart des vérifications sont menées par nos auditeurs internes qualifiés, mais dans certains cas, les services d’auditeurs tiers sont retenus. Certains de nos sous-traitants de fabrication participent au programme Better Work de l’OIT. Toutes les installations de fabrication de Gildan et de ses sous-traitants font l’objet de vérifications indépendantes menées par la FLA, la WRAP, ainsi que par certains de nos clients. Toutes les installations appartenant à l’entreprise ainsi que celles de nos sous-traitants sont soumises à une vérification interne complète fondée sur une évaluation des risques qui évalue le risque du pays, le volume de commandes, la cote de l’installation et le rendement des vérifications précédentes.

Le Code de conduite de Gildan constitue le fondement de toutes les vérifications réalisées dans les installations de nos sous-traitants de fabrication. Les évaluations sont également fondées sur les normes décrites dans le Guide sur la conformité durable en matière sociale de Gildan.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur nos pratiques de vérification, veuillez consulter la page 70 notre rapport d’ESG Responsabilité authentique 2019.

Certification que les matières premières utilisées dans la production sont conformes aux lois en matière d’esclavage et de traite de personnes

Afin d’assurer que les sous-traitants de fabrication et les principaux fournisseurs de Gildan respectent l’engagement de l’entreprise contre l’esclavage et la traite de personnes, nous leur demandons d’attester par écrit qu’ils adhéreront au Code de conduite de Gildan ainsi qu’à toutes les lois applicables. De telles attestations sont incluses dans les contrats signés par les sous-traitants de fabrication et les principaux fournisseurs ou font partie intégrante du processus de certification annuelle de ces derniers (s’il y a lieu).

De plus, le cas échéant, nous exigeons que les sous-traitants de fabrication et les fournisseurs signent des attestations de conformité relativement à notre interdiction d’utiliser le coton ouzbek ou les « minerais de conflit ».

Normes de responsabilisation et procédures internes à l’intention des employés ou des sous-traitants qui ne respectent pas les normes de l’entreprise en matière d’esclavage et de traite de personnes

Gildan ne tolère aucun cas de non-respect de l’interdiction relative à l’esclavage et à la traite de personnes prévue dans son Code de conduite. En cas de non-respect, nous prenons des mesures correctives pour contrôler, traiter et résoudre la situation dans les plus brefs délais. De plus, un tel non-respect entraînera la cessation d’emploi chez Gildan ou la résiliation d’une entente commerciale avec l’entreprise.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur nos mécanismes internes de responsabilisation, veuillez consulter la page 59 de notre rapport d’ESG Responsabilité authentique 2019.

Formation sur la traite de personnes et l’esclavage

Gildan demande à tous ses employés de lire et de comprendre son Code d’éthique et d’attester leur conformité aux dispositions de celui-ci et de son Code de conduite. Les employés reçoivent une formation sur ces deux codes dans le cadre du processus d’intégration et sur une base régulière par l’entremise du portail de formation en ligne de Gildan ou de séances de formation en personne. Au cours de la dernière année, nous avons offert une formation en personne à des équipes aux États-Unis, en Chine, au Japon, au Honduras et à la Barbade. En raison de la pandémie mondiale de COVID-19 et des restrictions de voyage, nous offrirons le programme de formation virtuellement en 2020. De plus, nous offrons régulièrement des formations ciblées à nos équipes internes de vérification qui travaillent étroitement avec nos équipes de direction et nos sous-traitants afin d’assurer que toutes les personnes concernées connaissent bien nos exigences et qu’elles comprennent les enjeux liés à la conformité sociale et aux droits de la personne. En 2019, plus de 65 600 heures de formation sur notre Code de conduite ont été données à nos employés du secteur de fabrication. Nous offrons également de la formation directement à nos sous-traitants et fournisseurs principaux.

Conclusion

Les diverses politiques et pratiques comprises dans notre programme de conformité sociale constituent des éléments fondamentaux de nos efforts visant à assurer que l’esclavage et la traite de personnes ne se produisent pas dans nos chaînes d’approvisionnement et nos activités commerciales. Nous comprenons que les risques associés à l’esclavage et à la traite de personnes ne sont pas statiques, et c’est pourquoi nous continuerons de développer notre approche visant à atténuer ce risque dans les années à venir. Ces efforts, ainsi que cette déclaration, sont examinés et mis à jour chaque année par notre conseil d’administration.

Cette déclaration a été approuvée par le conseil d’administration de la société Les Vêtements de Sport Gildan Inc. le 29 juillet 2020.